Home / L’association / Cancer du rein de l’enfant

Cancer du rein de l’enfant

Pourquoi tous les enfants atteints d’un cancer du rein ne guérissent-ils pas ?`

Dans les pays émergents, la méconnaissance du diagnostic et l’abandon thérapeutique sont la cause du décès des enfants dans plus de la moitié des cas.

Dans les pays comme la France : le programme des cellules tumorales peut leur permettre de résister aux traitements qui guérissent habituellement la majorité des enfants.

 

Comment peut-on progresser ?

Il faut apprendre à connaître les marqueurs de la résistance dès avant la chirurgie des enfants atteints de néphroblastomes. On pourra ensuite traiter de façon personnalisée les enfants porteurs des formes les plus graves.

Pour les tumeurs qui ne sont pas des néphroblastomes (Tumeur Rhabdoïde, Sarcome à cellules claires, Carcinome rénal infantile), il faut faire le diagnostic précocement et développer de nouvelles armes thérapeutiques.

Pour les enfants du monde entier, un traitement disponible et adapté à chacun est une nécessité!

Les Cancers du Rein de l’Enfant : les faits

Annuellement, le diagnostic de cancer du rein est porté chez 100 enfants en France Métropolitaine. C’est donc une « maladie orpheline ».

La tumeur de Wilms ou Néphroblastome est le cancer du rein le plus fréquent chez l’enfant.

Cette tumeur atteint principalement l’enfant entre 6 mois et 5 ans.

Les traitements issus de la recherche clinique permettent de guérir des enfants porteurs de Néphroblastome si le diagnostic a été posé en France Métropolitaine.

Les autres formes de cancer du rein sont beaucoup plus rares mais méritent aussi toute notre attention car leur pronostic est moins bon.

Toutes les informations sur le néphroblastome sont accessibles sur Orphanet

 

Merci au Docteur Jean MICHON, Chef du Département d’Oncologie Pédiatrique de l’Institut Curie, pour toutes les informations fournies pour la rédaction de cette page